L’huile d’olive dans l’histoire de l’humanité (I)

L’huile d’olive, à la différence d’autres huiles végétales, s’extrait d’un fruit, l’olive, et non d’une graine. Le terme « huile » provient du latin « oleum », qui signifie huile d’olive. Aujourd’hui, ce produit est connu de tous sous le nom « d’or liquide » grâce au poète de l’Antiquité Homère, qui se référait ainsi à l’huile d’olive. L’huile d’olive est depuis considérée comme l’élément principal du régime méditerranéen, l’un des plus sains existant à notre connaissance. Il convient de souligner que depuis 2012, il est reconnu Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

La découverte et l’utilisation de l’huile d’olive remontent à plusieurs millénaires avant Jésus-Christ, lorsque les diverses populations qui peuplaient les pourtours de la mer Méditerranée (Phéniciens, Grecs, Romains…) commencèrent à cultiver des oliviers et à extraire le jus de l’olive. Cependant, ce n’est qu’à l’époque de la Grèce antique que l’olivier, son fruit et l’huile d’olive acquirent l’importance qu’on leur attribue encore aujourd’hui. Ce n’est pas un hasard si ces éléments apparaissent représentés sur des pièces de monnaie ou comme symbole d’immortalité sur les tombes.

On remettait même des couronnes de branches d’olivier aux athlètes lors des Jeux Olympiques. La confection de ces couronnes était encadrée par des règles strictes : ainsi, nous savons que les branches remises aux vainqueurs étaient coupées avec un couteau d’or par un enfant de 12 ans dont les parents étaient vivants.

Lors de cette même compétition sportive, si importante dans l’histoire de l’humanité, les athlètes s’enduisaient tout le corps d’huile avant et après l’épreuve sportive afin de recevoir des massages. Ces massages à l’Huile d’Olive sont en effet très courants de nos jours.

L’intégration de l’olivier et de l’huile dans la culture populaire s’étend également jusqu’au terrain religieux. D’après la mythologie grecque, Aristée fut chargé de la propager à travers la péninsule balkanique, la mer Égée et, plus tard, à travers la Sardaigne et la Sicile. Il y était ainsi reconnu comme l’inventeur de l’huile et de la presse utilisée pour la fabriquer.

C’est sous l’Empire romain que le produit prit son essor et se propagea à travers tout le bassin méditerranéen jusqu’à atteindre l’Hispanie (nom donné à l’Espagne à l’époque comme province de l’Empire romain). Cette référence nous permet de mieux comprendre l’histoire de l’huile d’olive d’Espagne, une région qui produisait un « or liquide » d’une qualité exceptionnelle.

Vous souhaitez en savoir plus au sujet de l’histoire de l’huile d’olive dans l’Antiquité, en particulier sur l’huile d’olive d’Espagne ? Pour cela, lisez la deuxième partie de cet article. Et vous, avez-vous goûté l’un de ces mets délicieux préparé à l’huile d’olive espagnole?

L’ Huile d’Olive dans l’histoire de l’humanité

 

Découvrez toujours plus le monde des Huiles d’Olive d’Espagne sur Twitter, InstagramFacebook et Youtube.  

<< Antérieur Tout Suivant >>